Les commentaires sont hors de ce post

La canonicité

IL arrive trop souvent que nous entendions dire que certaines Eglises Orthodoxes, en dépit de leur histoire ou de leur passé religieux, sont dites " non canoniques"

Que signifie une telle expression? Cela veut il dire que ces Eglises sont de fausses Eglises pretendumant Orthodoxes? Non évidemment, quoiqu'en disent certains de nos " frères canoniques".
Le mot canonique vient du grec canon qui signifie "règles" ou un ensemble de règles éditées par les Saints Conciles traitant soit des questions touchant à la Foi de l'eglise soit à l'administration, la discipline publique de l'Eglise. Il est évident que les règles ou canons des Saints Conciles auquels se réfèrent la Foi orthodoxe sont irréformables et définitivement établies. Cependant,les canons traitants des questions du gouvernement de l'Eglise, de son administration ou de sa discipline n'ont pas la même valeur.
Même si ces règles disciplinaires sont importantes pour la bonne gestion de l'ordre dans l'Eglise, ces mêmes règles n'appartiennent pas à la substance même du Christiannisme et de sa Loi.

Elles peuvent être changées et parfois complètement ignorées comme le dé,montre de toute évidence l'histoire dans tout son ensemble. Il y a donc deux sortes de canonicité différentes dogmatique ( touchant à la Foi de l'Eglise) et administrative (organisation interne).
Si nous parlons d'une Eglise dite "non canonique" il est impératif de prouver que l'Eglise en question n'observe pa les Canons Orthodoxes touchant à la Sainte Foi ou qu'elle suit des pratiques qui lui sont opposées. Alors et seulement en suivant cette règle, on pourra affirmer en toute vérité qu'une Eglise n'est pas canonique.
Parmi les Eglises dites " non canoniques" il y a l'Eglise russe hors frontière crée pour s'opposer à la propagande communiste, le gouvernement soviétique contraignit le patriarche à dissoudre ce synode, doit-on considérer cette Eglise comme étant " non canonique ou même illégitime depuis sa suppression arbitraire sur l'ordre du gouvernement soviétique athée et antichrétien?

on trouve aussi les vieux calendaristes shisme de l'Eglisee orthodoe de constantinople, de l'Eglise grecque, Roumaine ou Bulgare nés d'un refus de l'abandon du calendrier julien...Il y a aussi les orthodoxes qui refusent le " patriarcalisme exclusif" des Eglises,et le nationalisme de certaines d'entre elles.

Il est donc très important de faire la différence entre les canonicités dogmatiques ou administratives, la première, dogmatique, et de loin la plus importante permet d'identifier avec certitude n'importe quelle Eglise. La seconde, administrative et disciplinaire est de moindre importance, demandant toujours des clarifications très diverses.

Très souvent les Eglise orthodoxes que l'on nomme prétendument " non canoniques" suivent avec un très grand sérieux et une piété profonde tout comme avec zèle toutes les règles de l'Eglise Orthodoxe et de sa spiritualité ainsi que les canons.

Par la nature même de l'Eglise et de son Plérôme, toutes ces Eglises sont en communion avec toutes les autres Eglises Orthodoxes. Il arrive parfois que cette communion n'est pas réalisable pour des raisons matérielles:obstacles humains, naturels, physiques, spirituels ou culturels.

Il n'en reste pas moins que tous ont le même Père, Dieu et la même Mère, l'Eglise. C'est un Mystère que nous ne méditons ni ne comtemplons suffisament.

Les commentaires sont fermés.